Besoin d'informations ?
Lundi au Vendredi : 9h-12h30 et 13h30-17h30 (Vendredi 17h)
(prix d'un appel local)

LIVRAISON OFFERTE dès 50 € d'achat en POINT RELAIS *

       

Interrupteur différentiel

Un interrupteur différentiel pour votre installation électrique

4.0 1 avis sur les produits de la catégorie Interrupteur différentiel

Que vous soyez un professionnel ou que vous soyez un bricoleur en herbe, il va vous falloir du matériel de qualité pour mettre en place votre tableau électrique. Pour cela vous aurez besoin d’un interrupteur différentiel. Il s’agit d’un dispositif qui protège les personnes d’un risque d’électrisation, mais il ne détecte ni les surcharges ni les courts-circuits. Il doit donc être installé entre le disjoncteur général et les disjoncteurs divisionnaires. Il assure d’ailleurs la protection de plusieurs circuits et grâce à sa manette de commande, il peut mettre hors tension la partie du circuit qu’il protège. Sachez qu’il existe plusieurs types d’interrupteurs différentiels :

  • le type AC : qui correspond à toutes les utilisations standards.
  • le type A : qui est utilisé en outre pour protéger les circuits spécialisés des lave-linge, cuisinières etc.
  • le type B : convient en plus pour des appareils ou installations générant des courants continus, comme l’éolienne.

De plus, la norme NFC 15-100 impose un nombre minimal d’interrupteurs différentiels 30 mA en fonction de la surface du logement. Pour une habitation de

  • moins de 35 m², il faut au moins un interrupteur de 25 A de type AC et un de 40 A de type A.
  • entre 35 et 100 m², il faut deux interrupteurs différentiels de 40 A de type AC et un interrupteur de 40 A de type A.
  • supérieure à 100 m², ces chiffres sont respectivement portés à trois et un.

Filtrer

Grille Liste

40 80 200